Les écoles du Plateau Mont-Royal

Saint-Pierre-Claver

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Archives des FIC, vers 1935)

 

À l’origine, cette école se nommait l’école Sainte-Famille pour devenir
en 1923 l’école Saint-Pierre-Claver.

Six frères enseignent à 320 élèves,
dans six classes, trois en langue française et trois en langue anglaise.

L’école est partagée avec la communauté des soeurs des
Saints Noms de Jésus et de Marie jusqu’en 1919.

La nouvelle école Saint-Pierre Claver est construite en 1922-1923

sur le boulevard Saint- Joseph.

L’ancienne bâtisse abrite désormais l’école anglophone St-Dominic.
Tout au long de son histoire, cette école vivra des
changements de locaux, notamment l’ajout d’une classe

de travaux manuels à partir de 1944 et une section classique
de 1954 à 1963. Une amicale est formée en 1935.

Les activités parascolaires tels le chant, le sanctuaire et les
sports sont réputés. Les frères changeront d’habitation
cinq fois pendant cette période et quitteront l’école en
1979 lorsque le Frère Hermann Deshaies,

directeur adjoint, quittera ses fonctions.

 

" Bulletin de la Société d'histoire et de généalogie du Plateau-Mont-Royal,

Vol 4, No 1 - Printemps 2009 "

 

 

Saint-Stanislas-de-Kostka

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Archives des FIC, vers 1905)

 

Lors de sa fondation en 1899, l’école Saint-Stanislas accueille

ses premiers élèves à l’école Saint-Jean-Berchmans.

Dès avril 1900, le nouvel établissement scolaire aménage à l’angle

des rues Gilford et Lasalle (aujourd’hui la rue de Lanaudière).

En 1907, la CECM fait construire une résidence attenante à l’école sur la rue de Lanaudière.

En 1912, l’école est agrandie et il se donne le cours complet de la 1re à la 9e année.

L’effectif scolaire se situe entre 176 élèves en 1904 à 946 en 1964.

L’Amicale Saint-Stanislas, fondée en 1935, est à l’origine du Camp Notre-Dame d’Oka

fondé en 1945. La fermeture a lieu en 1976,

avec le départ du Frère Germain Lalanne, directeur.

 

" Bulletin de la Société d'histoire et de généalogie du Plateau-Mont-Royal,

Vol 4, No 1 - Printemps 2009 "

Supérieur Saint-Stanislas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

( carte postale de la collection Christian Paquin )
 

En 1927, l’École supérieure Saint-Stanislas est
officiellement reconnue comme entité indépendante.

Les élèves et le personnel des cours supérieurs prennent
possession de l’établissement du 1200 rue Laurier,

qu’ils occuperont jusqu’à 1967, et à partir de là, à la rue de Gaspé.

Le qualificatif « supérieur » sera officiellement remplacé par

« secondaire » en 1955 et les derniers enseignants Frères de l’Instruction chrétienne

quittent l’école en 1975. Bastion des Frères de l’Instruction chrétienne

à Montréal, la renommée de l’école s’est vite étendue à tous
les coins du Québec, autant par la qualité de l’enseignement qu’on y donnait

que par les succès remportés dans les activités scolaires et parascolaires :
Action catholique, cadets, sports, les Ritmiks (corps de musique),

les Sortilèges (troupe folklorique). Tout le monde y trouvait son compte :

élèves, enseignants, parents, résidents du quartier… sans oublier la CECM,
propriétaire de l’école.
Les Soeurs de l’Institut Notre-Dame du Bon-Conseil de Montréal dirigeaient

à cette époque l’Institut Familial et Social fondé en 1936.

Cette école était située au coin de De Laroche et le boulevard Saint-Joseph.

Imaginez la difficulté de retenir l’attention des filles en classe au
moment où la fanfare des cadets de l’École supérieure

Saint-Stanislas paradaient dans les rues avec leurs beaux
uniformes ! Et plus difficile encore, si c’était la récréation
dans la cour… Certaines d’entre elles avaient des amis à
qui elles voulaient envoyer la main et même un petit bec !
Heureusement, la clôture de fer résistait à tout ce poids
d’admiratrices. À partir de 1974, la direction de l’établissement
est confiée à des laïcs jusqu’à la fermeture de
l’école, familièrement appelée ESSS en 1977.

 

Les Photos:

La chorale de ESSS 1941

L'ami Guy Saucier à ESSS en 1966

 

" Bulletin de la Société d'histoire et de généalogie du Plateau-Mont-Royal,

Vol 4, No 1 - Printemps 2009 "
 

ESSS
Saint-Pierre-Claver 3e année A 1956-57
Saint-Pierre-Claver 5e année B 1958-59
Saint-Pierre-Claver 7e année B 1961-62
Maitrise ESSS 1941
Guy Saucier 1964-65

Marie-Immaculée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie-Immaculée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Année de construction: 1915

Architecte: Charles Bernier

Usage en 2016: coop d'Habitation

Chamilly-De-Lorimier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Année de construction: 1918

Architecte: Charles Bernier

Usage en 2016: coop d'Habitation