Étienne Voghel

En 1775, les troupes américaines se lancent à l’assaut du Canada afin de chasser les Anglais de l’Amérique du Nord.

L’invasion américaine s’amorce bien: Chambly capitule en octobre,

Saint-Jean puis Montréal en novembre. Le sud du Québec est occupé;

Beloeil et Saint-Hilaire font maintenant partie des États-Unis!

Il ne reste plus que la ville de Québec à conquérir.

Le siège de celle-ci se prolonge toutefois jusqu’en mai 1776,

alors que l’arrivée imminente d’une importante flotte anglo-allemande

entraîne la retraite des Américains. On estime que plus de 10 000 mercenaires allemands sont venus au Québec pendant la guerre de 1775-1783.

Aussitôt arrivées, les soldats se mettent à la poursuite des Américains,

qui sont rapidement chassés du Canada. Les troupes anglo-allemandes

sont si nombreuses qu’elles ne peuvent pas toutes loger dans les forts

de la vallée du Richelieu. Les soldats, anglais ou allemands, logent chez les habitants pendant l’hiver.

 

On comprendra facilement que, fréquentant les habitants durant de longs mois, les soldats apprennent des rudiments de français et s’intéressent aux filles qu’ils rencontrent. Quand le moment de partir en Europe arrive, en 1783, plusieurs Allemands obtiennent leur congé et s’installent au Québec.

À Beloeil–Saint-Hilaire, on recense deux Allemands qui s’installent lors du départ des troupes; deux autres viendront y vivre 25 ans plus tard.

Étienne Voghel est le plus connu de ces Allemands qui s’établirent ici, puisqu’il est le seul à avoir fait souche. 

Le 20 janvier 1788, à Beloeil, le notaire C. E. Letestu rédige un contrat de mariage entre le Sr Stefanus Vogel allemand de nation et en français Étienne Loiseau, âgé de vingt-sept ans et Agathe Latendresse, fille de Jean-Baptiste Latendresse et Agathe Gagnon ses père et mère de l'Assomption stipulant aux présentes pour elle et en son nom, âgée de vingt-cinq ans, en présence de, Louis Latouche et sa femme, Magdeleine Garette sa tante,François Grégoire et sa femme, Alex Garette ses amis, Nicolas Dauplaise dit Deslauriers et plusieurs autre tous parents et amis des dites parties. Les parents d'Agathe semblent absents; seul le clan de Beloeil y est représenté.
Le dit futur époux apporte en communauté deux terres de trois arpents de front sur trente de profondeur dont une à St-Charles et l'autre à Rouville.

La dite future a un enfant nommé Jean Baptiste, votre ancêtre, fils naturelle de Jean Baptiste Renaux que les dits futurs font et adoptent. L'enfant est âgé de deux ans et demi environ. 

Le futur époux signe Stefanus Vogel.

Mariage 21 jan 1788 

http://laurierleweb.com/les-allemands-sen-viennent/

Famille Voghel