Charles Turgeon

 

Charles Turgeon, fils de Jean Turgeon et de Sébastienne Liger, est baptisé le 3 septembre 1627 à l'église Notre-Dame de Mortagne-au-Perche, ville du nord-ouest de la France, chef-lieu d'arrondissement de l'Orne, en région Basse-Normandie, située au sud des collines du Perche.

Charles Turgeon épouse vers 1649, à Mortagne, Pasquière Lefebvre, née vers 1628. Bien que l'origine habituellement admise de Pasquière Lefebvre soit Mortagne-au-Perche, il n'est jamais fait mention d'elle dans les registres paroissiaux percherons avant le 18 juillet 1650,

date du baptême de son premier enfant avec Charles Turgeon.

Le couple aura dix enfants.

Entraîné par Pierre Boucher, Charles Turgeon part pour le Canada

en compagnie de Robert Boulay à une époque plutôt tardive, à l'été 1662.

Des six enfants nés à Saint-Jean de Mortagne, seuls les trois survivants Claire, Jacques et Anne viennent en Nouvelle-France avec leurs parents.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est possible que la famille ait fait la traversée sur L'aigle d'Or, navire commandé

par Nicolas Gargot, parti de La Rochelle le 17 juillet 1662

et arrivé à Tadoussac vers le 20 novembre 1662.

Charles Turgeon s’installe à la seigneurie de Beauport. Au recensement de 1667,

il possède dix arpents en culture, sa femme Pasquière Lefebvre a 40 ans.

Le 9 décembre 1669, Jean Gibault et Marie-Suzanne Benet, du bourg du Fargy,

vendent à maître Charles Turgeon, aussi habitant la seigneurie de Beauport,

quarante arpents de terre, avec cabane et hangar, bornés

par Jean LeMarié et Pierre Lefebvre au bourg Saint-Joseph.

Quatre enfants nés au Québec s'ajoutent à ceux du Perche. Zacharie Turgeon,

né le 7 mai 1664,  épouse le 24 octobre 1691 à Beauport,

Élisabeth Roy, fille de Nicolas Roy et de Jeanne Lelièvre.

Pierre Turgeon, né le 19 octobre 1666 à Beauport, meurt en bas âge le 10 février 1667.

Un autre Pierre, né vers 1668, épouse le 16 novembre 1695 à la Pointe-de-Lévy (Lauzon),

Marie Anne Carrier. Jean, baptisé le 17 mai 1670 à Québec,

épouse le 8 novembre 1691 à Beauport, Anne Thérèse Marie Vachon,

fille du maçon Paul Vachon originaire

de La Copechagnière en Vendée et de Marguerite Langlois dont le père Noël

est originaire de Saint-Léonard-des-Parcs dans l’Orne.

Les parents Turgeon, après avoir essaimé en Nouvelle-France,

retournent dans leur pays d'origine, par l'un des derniers bateaux

quittant la rade de Québec, en novembre 1691.

Ils y demeurent un certain temps, mais ils reviennent au pays, car à l'automne 1693,

Charles Turgeon et Pasquière Lefebvre sont sur le point de partir

encore vers l'ancienne France.

Mais, au mariage de leur fils Pierre, le 16 novembre 1695 à la Pointe-de-Lévy (Lauzon),

Charles et Pasquière sont dits résidents à Beauport.

Pasquière Lefebvre décède le 4 septembre 1696 à Mortagne-au-Perche

et y est inhumée dans l'église le lendemain.

Le 12 novembre 1698, Charles Turgeon assiste au mariage de Louis Féron

et Anne-Mathurine Moreau à Mortagne-au-Perche.

On perd ensuite sa trace mais il est dit décédé,

« de Beauport et depuis à Mortagne au Perche »,

le 14 août 1704 au contrat de mariage de son fils Jacques avec Marie Jean.

 

sources
 • d’après un texte de Robert Rochon publié sur le site genforum.genealogy.com
 • fiche du PREFEN

http://www.perche-quebec.com/files/perche/individus/turgeon-charles.htm

L'aigle d'Or

Famille Turgeon