Jean Roy


Né vers 1646 de Jean et de Anne Brunet, de Saint-Julien-L'Ars dans le diocèse de Poitiers en Poitou (Vienne).

Il arrive au pays comme soldat du régiment de Carignan dans la Compagnie la Frédière.

A bord de L' Aigle d'Or de Brouage,  départ de la Rochelle le 13/05/1665 et arrivée à Québec dans la nuit du 18 au 19/08/1665. 

Au recensement de 1666 et 1667, on le dit

domestique à l'Hôpital Général de Montréal. 
Il sera confirmé à Montréal en mai 1666. Charpentier de métier,

il est aussitôt employé à la construction des forts sur le Richelieu.  
 

Le 11 août 1676, il se marie à Montréal, avec 

Jeanne Malteau De Richecourt,  et s'établira à Lachine. 

Jetté lui donne le nom de Jeanne Richecourt dite Malteau.  

Elle était la fille de Paul de Richecourt et de Marie Gaubert,

de Saint-Jean de La Cassine en Picardie, et aussi la veuve

d'un premier mariage avec Jean Faucher,

en date du 4 novembre 1659 à Québec

Il était le fils de Pierre Faucher et de Jeanne Trapslonge, de Cressac,

évêché d'Angoulême, Angoumois (Charente).
Jeanne Malteau décède à l'Hôtel-Dieu, le 31 mai 1715 à Montréal.  
Plusieurs femmes ont eu à prendre ses services comme sage-femme.  

Ménage établi à Montréal.  (4 enfants). 
1) François : né 20/05/1677 et baptisé le 28 Lachine
2) Marie : baptisée 24/03/1679 Lachine
3) Françoise : née ca 1680, épouse 29/10/1699

à Lachine Louis Roy de Maran
4) Marie : baptisée 17/02/1683 Lachine
5) Marie-Anne : baptisée 03/05/1686 Lachine

Devenu veuf, Jean Roy en seconde noces prend pour nouvelle épouse, Catherine Guichelin,

en date du 16 février 1716 à Montréal.
Elle était la veuve de Charles Tissiau dit Saint-Germain,

fils de Pierre Tissiau et de Françoise Neveu,

de Saint-Pierre-du-Chemin, ou Saint-Pierre-le-Vieux,

arrondissement de Fontenay-le-Comte,

évêché de Luçon, au Poitou, en Vendée.  
Lors de ce second mariage, il était devenu résidant de Châteauguay.  

Jean Roy décède à l’Hôtel-Dieu et inhumé le 14 avril 1719 à Montréal.  (Aucun enfant). 
 
(Tanguay: vol.1, p.534, 237;  Jetté, p.1019, 434, 1083;  Larin, p.140, # 153; Drouin, vol.2, p.1201; Sulte, Hist. vol.5, p.69(3); Girouard, Lake St-Louis, p.27 et 33;  R.M. Le Régiment de Carignan, p.97; DBAQ, t4, p.306; Langlois, p.458)

Famille Roy