Noël Legault

Un seul Legault est venu en Nouvelle-France au début de la colonie,

il s’agit de Noël Legault dit Deslauriers, né en 1674. Il est le fils de Roch Legault et de Marie Galion. Originaire d’Irvillac, évêché de Cournouailles en Bretagne, il fait la traversée Europe - Amérique avec la compagnie de François Le Verrier de Rousson, car il est soldat. Noël débarque à Montréal où il fait la connaissance de Marie Besnard, veuve de François Gloria ; elle est la fille de Mathurin Besnard et de Marguerite Viard. Ils s’épousent à Montréal le 18 novembre 1698, Noël demeurant dans l’armée.

De peur de disparaître lors d’expéditions dangereuses, Noël donne une procuration à Pierre Rivest, le 27 avril 1700, afin que celui-ci agisse en son nom advenant une malchance. - A cette époque, le roi de France donne de 50 à 100 livres à tout soldat du régiment

de Carignan qui veut s’établir dans la colonie. Le 22 juin 1701,

Noël Legault laisse l’armée, achète une terre de 120 arpents, sise

à rivière Saint-Pierre, d’un dénommé Pierre Sabourin. Après 1702, Noël Legault et sa famille sont fixés sur une terre de la paroisse de Lachine. Ils ont neuf fils et cinq filles.

Le 14 mars 1740, le père réunit ses enfants et fait le partage de ses biens. Le benjamin, François-Marie, accepte la donation paternelle sous certaines conditions : une maison, une grange, une étable avec une jument, deux vaches, quatre moutons et seize poules. Chacun des autres enfants reçoit 1,200 livres, une somme importante à l’époque. Noël décède à Pointe-Claire, le 10 avril 1747, à l’âge de 73 ans.

 

Famille Legault