Charles Sambo était le père de Amable Sambo

l'épouse de Augustin Laramée

 

Charles Sambo était un mercenaire venu combattre les troupes américaines en 1813.  Dans les registres militaires, il figure sous le nom de Jambo, mais dans l'acte de mariage, c'est sous le nom de Sambo qu'on le retrouve. "L'acte de mariage de Charles Sambo indique qu'il s'est marié à l'église Saint-Joachim de Châteauguay

en 1818.  De plus, le curé de l'époque a écrit qu'il était soldat du régiment de Meuron.  Vous allez dire que c'était évident.  Pas si sûr.  Car dans les registres militaires, consultés à la Bibliothèque nationale à Ottawa, il n'y a aucun Sambo.  L'explication plausible était la façon ou la manière d'écrire de l'époque.  Très souvent la première lettre d'un nom de famille était quasi

un dessin artistique si bien que le seul nom se rapprochant

de Sambo était celui de Jambo trouvé dans les registres militaires. Comme beaucoup de Canadiens-Français, plusieurs Sambeault ont émigré aux Etats-Unis pour gagner leur vie après 1900. 

Les façons d'écrire le nom ont changé en raison

des manières d'écrire de l'époque.

Texte de Sylvain Daigneault, journaliste du journal Le soleil du samedi, de Châteauguay, paru le 14 juillet 2007.

Pour en savoir plus sur le régiment de Meuron,

consulter l'onglet: Nos grands-pères, militaires.

 

Charles Sambo

Famille Laramée