Michel Forest

Michel (de) Forest, est né vers 1638 vraisemblablement en Europe

et décédé vers 1690 à Port-Royal en Acadie, Nouvelle-France.

Il est un habitant des premières heures de l'Acadie.

Il est probablement originaire du Poitou en France.

Il vint au pays probablement avec d'Aulnay en 1650

étant alors âgé de 12 ans, » mais ceci n'est confirmé par aucun document, donc il s'agit pour le moment d'une pure hypothèse.

Charles de Menou d'Aulnay de Charnisay, capitaine de navire, lieutenant et cousin de Isaac de Razilly, arrive en Acadie

le 4 juillet 1632. D'Aulnay sera à tour de rôle lieutenant général

puis gouverneur de toute l'Acadie jusqu'à sa mort le 24 mai 1650. Entre 1632 et 1650 d'Aulnay fera de mutiples voyages en France pour ses affaires et à chaque fois il amènera des famille en Acadie.

Il faut aussi comprendre que d'Aulnay avait conclu une entente (emprunt d'argent) avec Émanuel le Borgne en 1642 pour l'aider

à affrêter 4 navires en direction de Port-Royal afin d'y amener des familles. En 1644 de retour en France, il obtint de nouveaux subsides de Le Borgne et il affréta le Grand Cardinal,

une frégate de 200 tonneaux et armé de 16 canons.

Il est regrettable que les listes complètes des passagers de cette période ne soient pas disponibles. Donc si Michel de Forest est arrivé en Acadie avec d'Aulnay, c'est après 1632 et avant 1650.

À son arrivée en Acadie, il aurait peut-être servi comme soldat au fort de Port-Royal (peu probable) à la solde de d'Aulnay pendant plusieurs années pour éventuellement s'établir comme laboureur sur une terre quelque part sur les berges de la rivière Royale devenue par la suite la rivière Annapolis. Cette terre serait située

à trois lieues en amont de Port-Royal dans un endroit nommé aujourd’hui Centralea, entre Bridgetown et Tupperville

en Nouvelle-Écosse. Pour les familles de l'époque, le seul moyen de subsister était de cultiver la terre, pratiquer la pêche

et le commerce.

En 1668, à Port-Royal, il épousa Marie Hébert âgée de 15 ans alors que Michel est âgé de 28 ans. Marie est la fille d’Étienne Hébert

et de Marie Gaudet. Elle serait née vers 1651 à Port-Royal, Acadie. Elle décède vers 1677 à Port-Royal, Acadie, possiblement

à la suite de la naissance de Jean-Baptiste

cinquième enfant de la famille.

Tel qu'en font preuve les recensements de Port-Royal de 1671, 1678, 1686, 1701, 1703, 1707, plusieurs de ses descendants, trois générations, occuperont cette terre jusqu'au moment de la déportation, Le Grand Dérangement, en 1755.

Simon Forest, la quatrième génération de Forest au pays a été déporté vers la région de Boston. Il épousa Rosalie Richard et par la suite il revint au Québec s'établir dans la région de l'Assomption comme beaucoup d'autres familles acadiennes:

dont les familles Benoit et Gaudet,

https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_de_Forest

Famille Forest