Pierre Dansereau

Pierre Dansereau est né vers 1667

à St-Georges-les-Baillargeaux Paris, Île de France.

Fils de Sébastien Dansereau et de Catherine Noël,

il épouse Angélique Aberoux, fille de Pierre et de Marie-Anne Despernay, le 19 juin 1708 à Verchères, Québec.

Il est soldat de la Compagnie de La Jemmerais, une compagnie du détachement de la marine. Christophe Dufrost

de Lajemmerais en était le capitaine.

Au lieu de former des régiments et des bataillons comme

c’est le cas dans l’armée de terre, les troupes de marine

sont organisées en compagnies franches

dépendant directement du ministère de la Marine.

Sur place, elles sont aux ordres du gouverneur général,

qui est en charge des affaires militaires de la colonie.

Chaque compagnie, composée de cinquante hommes,

est placée sous la responsabilité d’un capitaine

qui lui donne son nom, d’un lieutenant et de deux enseignes.

Sous leurs ordres se trouvent deux sergents,

trois caporaux, deux tambours et trente-neuf soldats.

Il y a également deux cadets, issus de la noblesse,

qui apprennent le métier des armes tout en recevant

une paie de soldats, c’est-à-dire 9 livres par mois.

Les capitaines quant à eux touchent 90 livres

tandis que les lieutenants n’en reçoivent que 60,

les enseignes en pied 40, les enseignes en second 30,

les sergents 20 et les caporaux 147.

À la différence des capitaines de régiments dans l’armée de terre,

les officiers n’ont pas à acheter leurs commissions

et leurs promotions sont basées sur le mérite,

d’après le rapport que fait chaque année le gouverneur au ministre

Famille Dansereau