Paul Hus dit Cournoyer



 

 

Paul Hus naquit le 16 février 1645, fils de Léonard et de Marguerite L’Enfant. Son parrain se nommait Paul Hus et sa marraine

Marie L’Enfant. Sa ville natale est Montigny,

près de Rouen en Normandie.

Il est arrivé au Canada en 1663.

Il est l'engagé du seigneur de Beauport, Robert Giffard,

pour une période de 3 ans,

le temps de rembourser le coût de la traversée

avancé par le seigneur.
En 1667, à la fin de son contrat avec Robert Giffard,

Paul Hus s'installe dans la région de Trois-Rivières.

Sur son contrat de mariage à Jeanne Baillargeon,

passé le 16 juin 1669, on lit que Paul Hus a défriché

sept arpents de terre qu’il cultive et qu’il possède

une maison dans Richelieu (Sorel).

Les Baillargeon offrent en dot une taure née en mars,

deux cochons, six poules et un coq.

Paul dote sa future épouse d’une somme de 200 livres,

ce qui est considérable pour l’époque.

Tous ont signé le document à l’exception de Paul Hus, Jeanne Baillargeon, Mathurin Baillargeon, Marie Métayer et Badaillac.

Le contrat est paraphé par le notaire Jean Cusson.

Le 16 novembre 1698, Pierre Petit, dit Gobin,

seigneur de Yamaska concède à Paul Hus les terres

s’étendant des limites de la seigneurie de Saurel

jusqu’en bas du chenal de l’Île d’Embarras, qu’on appelle

le Chenal du Moine, sur une longueur de trois lieues.

Le 1er juillet 1699, Pierre Petit lui concède l’île du Moine.

La rente que Paul Hus doit alors verser au seigneur comprend

une somme de 25 livres et de cinq chapons lors

de la fête de la Saint-Martin, le 11 novembre de chaque année.

Paul Hus partagera ces terres entre ses descendants

(voir la carte de W. White).

Famille Cournoyer (Hus)