François Allard
C’est à François Allard, arrivé en Nouvelle-France vers 1666,
qu’il faut remonter pour rencontrer la première souche
de cette famille. François est né vers 1637, à Blacqueville,
un village situé près de Rouen, en Normandie.
Toute son existence est restée dans l'ombre dont la première marque claire, au Canada, est son contrat de mariage.
C’est ce document, daté du 18 octobre 1671, qui permet
d’identifier son lieu d’origine ainsi que ses parents,
Jacques et Jaqueline Frérot.
Avant son mariage avec Jeanne Languille (Anguille), 24 ans,
il avait obtenu une terre dans la seigneurie de
Notre-Dame-des-Anges.
C’est là que sont nés leurs 3 filles et leurs 5 fils.
Au décès de ces pionniers, Jeanne en 1711 et François en 1726,
l’essor de cette souche de la famille Allard était assuré;
elle avait pris racine dans la région de Québec;
elle allait se répandre à travers le Québec,
dans la Mauricie en particulier.

Famille Allard